Consommer de manière responsable

Consommer des produits mode c’est aussi considérer les pièces que l’on a déjà dans notre garde-robe.

Au moment de l’achat, il est important de se questionner sur notre besoin d’ajouter de nouveaux vêtements, des accessoires et de nouveaux souliers dans notre garde-robe. Pour vous aider à bien investir, voici quelques bonnes habitudes de consommation responsable.

Faire le ménage de sa garde-robe

Selon plusieurs études, on porterait à peine 20 à 30 % des vêtements que nous possédons. C’est pourquoi il est important de faire un bon tri chaque saison ! Ceci vous permettra d’identifier les vêtements que vous ne portez plus, et de les remettre en circulation, mais également de mieux comprendre les erreurs d’achat à ne pas reproduire.

Des études disent que l’on porte souvent les mêmes vêtements. Environ 75 % de nos vêtements dorment dans notre garde-robe, car nous les avons achetés sans en avoir vraiment besoin. On les achète parce qu’ils font partie des tendances mode, parce qu’ils sont de la marque que l’on préfère ou parce qu’ils sont en solde. Faire le tri de nos vêtements peut nous aider à améliorer nos habitudes d’achat. Voici comment diviser vos vêtements :

  • Nos préférés ;
  • Ceux qu’on ne porte plus parce qu’ils sont usés ;
  • Ceux que l’on aime plus, mais qui pourraient être vendus ou échangés, car ils sont presque neufs ;
  • Les autres que l’on peut donner aux amis et aux organismes de charité.

Les vêtements préférés

Vos vêtements préférés composent 20 à 30 % de votre garde-robeIl est important de prendre le temps de savoir pourquoi vous les adorez. Est-ce la matière, la couleur, le style ? Ces vêtements devraient vous aider à orienter vos prochains achats de manière responsable.

Les vêtements usés

Avant de placer aux ordures vos vêtements usés, vous devriez regarder si vous pouvez les raccommoder ou les modifierVous pourriez les transformer, raccourcir les manches, modifier les encolures ou même retirer les manches. Vous pourriez ainsi offrir une deuxième vie à vos vêtements préférés que vous avez beaucoup portés.

Si ce n’est pas possible de leur offrir une deuxième vie, vous pourriez les remettre à un organisme qui recycle les textiles.

Parmi eux, on retrouve CERTEX qui est un centre de tri de récupération du textile. Cet organisme de bienfaisance membre du Conseil québécois des entreprises adaptées (CQEA) oriente ses activités vers la récupération et la revalorisation des vêtements, souliers, accessoires mode, jouets et textiles neufs et usagés. La mission de Certex est d’offrir des emplois permanents à des personnes handicapées par l’opération d’un centre de travail spécialisé en récupération et valorisation de vêtements, souliers et petits articles usagés. Certex compte 140 employés dont plus de 100 personnes présentent différents handicaps et/ou limitations physiques, mentaux et/ou intellectuels. @certexcanada #certex

Certex vise les objectifs suivants :

  1. Protéger l’environnement par la récupération de matières telles que vêtements usagés, accessoires, souliers, sacs à main, ceintures, jouets, etc. ;
  2. Développer des postes adaptés et maintenir au travail en permanence des personnes handicapées ;
  3. Sensibiliser la population aux contributions positives des personnes présentant différentes limitations et/ou handicaps dans un milieu socioprofessionnel ; et
  4. Sensibiliser la population aux valeurs environnementales favorisant l’émergence du développement durable et la protection de l’environnement.

Les vêtments presque neufs

Vous remarquerez que la majorité de vos vêtements sont presque neufs, mais ils ne sont plus de la bonne taille ou que vous ne les portez presque jamais, car ils ne correspondent pas à votre style ou aux tendances de la saison. Plutôt que de les placer aux ordures vous pourriez les mettre en vente sur un site en ligne ou les proposer en consigne à une friperie. Vous pourriez aussi les vendre lors d’une activité de vide-pièce-penderie ou par un service de petites annonces en ligne.

Vous pourriez aussi participer ou organiser une activité d’échange de vêtement « swap » qui vous donnera la chance d’acquérir de nouveaux vêtements, sans investir, tout ça en échangeant des pièces avec les autres participants. C’est une bonne façon de rafraichir votre garde-robe tout en étant un consommateur responsable.

Les autres vêtements

Cette catégorie est composée des vêtements que l’on ne porte plus et dont on veut se défaire, ceux que l’on ne désire pas vendre, mais qui pourraient faire l’affaire de quelqu’un d’autre.

Ceux-ci peuvent être donnés à un groupe de bienfaisance comme Renaissance qui est une organisation à but non lucratif qui a pour mission de faciliter l’insertion sociale et professionnelle de personnes éprouvant de la difficulté à intégrer le marché du travail tout en suscitant l’engagement de chacun à poser des gestes pour préserver l’environnement. Faire un don à Renaissance, c’est aider des personnes à se reconstruire, à retrouver confiance en elles, à acquérir leur indépendance et leur place dans la société. Une fois réceptionnés, les articles généreusement donnés par la population sont triés, étiquetés, puis mis en vente à travers le réseau Renaissance. Cela permet d’offrir des vêtements et des biens ménagers à bas prix et sans taxes à des personnes et des familles ayant un budget limité ainsi qu’à la population en général, ce qui améliore leur quotidien et leur qualité de vie.

Faire des achats responsables

Vérifier la qualité

Les bas prix sont des indices pour reconnaître les vêtements de moindre qualité et ceux qui sont produits dans des conditions qui ne respectent pas l’environnement et les travailleurs des industries manufacturières. Il est important de vous souvenir qu’un t-shirt de qualité ne coûte pas 15 $ et un jeans de qualité n’est pas vendu 45 $. Le prix est bien souvent un indice pour nous guider vers des achats responsables. Lors de vos achats, il est mieux de privilégier des vêtements majoritairement composés de matières naturelles telles que la laine, le coton, le lin, etc.

Les étiquettes cousues à l’intérieur des vêtements indiquent les fibres qui composent la matière et le pays de fabrication et il est très important de les consulter avant de procéder à l’achat. Pour réduire l’empreinte environnementale et vous assurer que le vêtement respecte des normes de production de qualité, il est fortement conseillé d’acheter des produits locaux. Parfois, il est inévitable d’acheter des vêtements produits avec des fibres synthétiques, car elles ont des propriétés performantes., et des vêtements importés, l’important est de maximiser votre consommation de produits locaux développés avec des fibres naturelles.


Acheter de bonnes bases

Votre garde-robe devrait se construire autour de bonnes pièces que vous porterez souvent et plus d’une saison. Quelques t-shirts, pulls, cardigans, jeans, chinos et chemises. Ces pièces devraient être de couleurs de base (blanc, beige, marine, gris et noir) qui vous permettront d’agencer vos vêtements de manière à créer plusieurs coordonnés.


Prioriser des produits éthiques

Les vêtements éthiques et écoresponsables sont produits de manière à maximiser l’utilisation des matières premières, à limiter la consommation d’énergie lors de sa production et limiter les quantités de déchets retournés dans l’environnement. Ces vêtements devraient composer la base de votre garde-robe.

Acheter de deuxième main

Une manière facile de faire des achats responsables est d’acheter des vêtements de deuxième main ou recyclés. Ceci vous permettrait d’acquérir à coût moindre de nouveaux vêtements en leur offrant une deuxième vie. C’est bon pour ton budget et pour l’environnement !

Entretenir ses vêtements

Consommer responsable c’est aussi bien entretenir vos vêtements pour prolonger leur vie. Pour se faire, il est important de lire les étiquettes d’entretien, d’appliquer les consignes et d’utiliser des produits de nettoyage qui respectent l’environnement. Vous trouverez par ce lienquelques astuces vous permettant de procéder à un lavage optimal de vos vêtements.


Voici de bonnes consignes à ne pas oublier :
  • Laver moins souvent ses vêtements
  • Utiliser des détergents biologiques
  • Laver à l’eau froide
  • Faire sécher ses vêtements à l’air sur un sèche-linge
  • Limiter l’usage du fer à repasser

Faire le ménage de sa garde-robe permet de mieux comprendre les erreurs que l’on a pu faire en achetant des vêtements que l’on a finalement très peu (voire jamais) portés. Un bon achat doit répondre à un besoin précis et non à une pulsion.

freepik.com

Marco Roy

Professionnel de l’industrie de la mode, Marco Roy a occupé plusieurs postes en développement de produits et de collections pour des marques de vêtements nationales et internationales. Depuis 2013, il collabore avec plusieurs organismes au développement de la main-d’œuvre et de la formation par l’entremise de son poste de coordonnateur des affaires publiques de l’École de mode du Cégep Marie-Victorin.

Copy link
Powered by Social Snap