Les dessous de la Fast Fashion

Une collaboration d’Ibrahim Habi / Trade Machines

La Fast Fashion ou “mode rapide” en français draine les ressources planétaires à un rythme affolant et ce dans l’unique but de produire rapidement et à faible coût des vêtements “jetables” qui viendront nous donner la satisfaction éphémère d’avoir du style. Cette infographie retrace l’histoire de la fast fashion et offre des solutions à ce problème.

De plus en plus de personnes sont concernées par le changement climatique et entreprennent un changement dans leurs habitudes de consommation. Cet éveil des consciences par rapport à l’impact de l’activité humaine sur la nature, nous amène à repenser totalement la manière dont nous procédions jusqu’à présent, et ce dans tous les domaines. En agriculture avec l’avènement du bio ou le développement de la permaculture, dans l’énergie avec le développement d’énergies renouvelables, etc..

Dans la mode, les choses changent aussi, de nombreuses marques utilisent des matières recyclées (Patagonia, Ucon Acrobatics etc..) afin de réduire la pression exercée sur les ressources vierges. Le changement dans l’industrie de la mode sera possible uniquement si tous les acteurs du milieu font front commun.

Ainsi les gouvernements doivent valoriser les initiatives des entreprises qui respectent la nature, les consommateurs doivent supporter l’activité des marques éthiques et enfin les marques doivent revoir leurs processus productifs afin de réduire la pression sur l’environnement.


Marco Roy

Professionnel de l’industrie de la mode, Marco Roy a occupé plusieurs postes en développement de produits et de collections pour des marques de vêtements nationales et internationales. Depuis 2013, il collabore avec plusieurs organismes au développement de la main-d’œuvre et de la formation par l’entremise de son poste de coordonnateur des affaires publiques de l’École de mode du Cégep Marie-Victorin.

Copy link
Powered by Social Snap